Association Culture & Histoire de CAHAGNES
ASSOCIATION CULTURE & HISTOIRE de CAHAGNES

Lieutenant James GĂ©rald MARSHALL-CORNWALL

L'un des plus petit cimetière militaire du monde:

le Mondant à Cahagnes

A peine trois semaines après son débarquement sur la plage normande de Gold près d’Arromanches, le Lieutenant James Gerald Marshall Cornwall du 4ième Bataillon du  « Grenadier Guards » meurt au champ d’honneur. Il n’a que 22 ans. Depuis, il repose seul, dans une tombe isolée à la lisière du petit bois du Mondant, le long de la départementale 54 entre Caumont-l’Eventé et Cahagnes dans le Calvados. Victime d’un sniper allemand au premier jour de l’opération « Bluecoat » lancée par Montgomery lors de la bataille de Normandie, le jeune Ecossais est inhumé sur le lieu de son dernier combat. Un petit bout de terre devenu cimetière, l'un des plus petit du monde. Aujourd'hui, le Lieutenant britannique y repose toujours. L’endroit a été sacralisé, entretenu à perpétuité par la municipalité et géré par la très officielle Commonwealth War Grave Commission. 

L'HISTOIRE

Le 30 juillet 1944, le bois du Mondant, position clef de la défense ennemie, est tenue par le 752ième Régiment de Grenadiers de la 326 ième division d’infanterie allemande.

Le lieutenant James Gérald MARSHALL-CORNWALL à bord du char de tête (tank Churchill) de son unité pénétre dans le bois de Mondant et tient la position, effectuant ainsi la première percée sur ce front. L’opposition est rude. Bluecoat commence de travers. Le bombardement aérien a été médiocre et le barrage d’artillerie moyen.  Mais le lieutenant Marshall - Cornwall, en bon descendant de militaire, est efficace.

Les Allemands commencent à se rendre. Le chef de l’unité, s’extirpe de sa tourelle et saute dans le champ pour organiser la réddition et diriger les prisonniers vers l’arrière, vers les fantassins de la 15e division écossaise, l’Écosse ! Sa famille y a hérité d’une petite propriété léguée par un grand oncle, à condition d’ajouter le nom des Marshall, à celui des Cornwall. Mais James Gerald n’ira plus jamais à Londres, où il habite dans le très chic quartier de Chelsea, ou sur les terres rustiques de sa propriété des Highlands. La balle d’un tireur embusqué le foudroie. Il a tout juste 22 ans.  Ses hommes, les Grenadier Guards creusent une sépulture sommaire et l’enterrent ici, dans un coin de champ, en bordure d’un virage, sur la petite route Caumont-Cahagnes.

 

 

 

Lieutenant James Gerald Marshall Cornwall

Sa famille a souhaité qu’il soit enterré sur le lieu du drame. Il est le seul inhumé dans ce bois devenu lieu de recueillement.

Son père, le Sir Lieutenant James Handyside MARSHALL-CORNWALL, général en retraite de l’armée britannique, est venu à Cahagnes le 30 juillet 1978, pour signer l’acte de donation de la parcelle et du bois. Il a assisté à la cérémonie religieuse dans l’Eglise et ensuite il s’est recueilli sur la tombe de son fils. Il est venu à Cahagnes jusqu’en 1985 alors âgé de 98 ans.

Chaque année, une cérémonie a lieu en hommage au Lieutenant James Gerald Marshall Cornwall, qui représente aussi tous ceux qui ont été tués pendant l’opération « Bluecoat ». Messe à l’Eglise de Cahagnes et recueillement sur la tombe.

Sa sœur Lady Janet Middleton est venue de nombreuses années à Cahagnes pour assister à la messe et se recueillir sur la tombe de son frère.

Juillet 1983, le Général James Marshall-Cornwall, se recueille sur la tombe de son fils.

Juillet 2009, Lady Middleton sur la tombe de son frére.

Juillet 2020

N'oublions pas